Nouveauté : Google, véritable roi de la publicité en ligne va lancer un adblock

JULIETTE DUBOIS
16 Août 2017
16h38

C’est officiel, Google lancera son propre bloqueur de publicités. Son navigateur internet Chrome intégrera désormais un adblock (d’ici 2018) sur ordinateurs et mobiles.

“Nous pensons que la publicité en ligne doit être meilleure” se justifie la société, qui ne bloquera que les formats jugés intrusifs. Quel est l’objectif ? Il s’agirait d’encadrer l’essor rapide de ces logiciels qui pourraient se répercuter sur ses recettes publicitaires.

Selon les estimations de PageFair, plus de 615 millions de terminaux étaient équipés fin 2016 d’un adblock, soit 11 fois plus qu’en 2014. Ce phénomène gagne maintenant les smartphones et les tablettes. En France, 35% des internautes sont adeptes, d’après une étude d’Ipsos. Face à ceci, beaucoup de sites internet ont choisi d’afficher un message de sensibilisation afin de désactiver adblock, allant parfois jusqu’à empêcher la lecture.

Youtube ne serait pas concerné par ce dispositif. Les publicités continueront de s’afficher même avec le bloqueur de Chrome. Cela devrait être aussi le cas pour les spots publicitaires avant les vidéos Youtube. Google activera son adblock par défaut qui filtrera les mauvaises publicités. Le moteur de recherche espère limiter la frustration des internautes.

L’objectif est double pour le géant du Web. Il s’agit aussi d’imposer un nouveau standard à l’industrie. Google est complètement en position de force, Chrome représente maintenant la moitié du trafic sur Internet, selon les chiffres du cabinet StatCounter.

“Il est capital pour Google de ne pas agir seul et de chercher des partenariats avec des acteurs reconnus” note ainsi M. Ryan. En effet, Google pourrait avoir des soucis pour abus de position dominante sur le marché de la publicité.